• Deux vues des paysages prises depuis le chalet (côté cour et côté rue). Vu les conditions météo, je décide de ne pas prendre l'appareil pour aller sur les pistes.

    Après-midi, après un petit temps calme dans les chambres, le groupe est séparé en deux : pendant que la classe de M. Lepage visite le musée des soeurs (voir photos plus bas avec ma classe), la mienne en profite pour faire quelques amplettes. Tandis qu'un groupe circule dans le magasin de souvenirs, un autre attend au fond de celui-ci (le magasin fait aussi loueur de matériel de ski, et c'est le salon d'essayage).

    Ensuite, les groupes permuttent et tandis que les élèves de M. Lepage vont faire du shopping, les miens vont visiter le musée des soeurs. Là, l'intervenante fait asseoir les enfants et commence ses explications sous forme d'histoires, un peu comme une conteuse (elle l'est d'ailleurs à l'occasion). Il est question d'une exposition permanente sur les produits locaux, à l'image de l'eau d'Evian et ses fameuses bouteilles millésimées (les plus récentes à gauche étant dessinées par de grands créateurs, tel J.P. Gaultier).

    Evidemment, on ne pouvait pas parler des produits de la région sans évoquer la fameuse vache Milka. On voit aussi que le chalet des hirondelles a été parmi les premiers dans la vallée à accueillir des classes de neige, au départ inventées pour les enfants chétifs ou malades au lendemain de la guerre 39-45.
     

    La visite s'est terminée par un petit jeu. Par équipes de deux, les enfants avaient un petit questionnaire auquel il fallait répondre en circulant dans le musée.

    Repas du soir : une bonne RACLETTE !!! . Mais une vraie hein, avec des vrais appareils. Le fromage est placé sous la plaque chauffante, et ensuite on bascule la meule de fromage pour le racler à l'aide d'un couteau dans l'assiette placée en dessous. Bien sûr, pour des raisons de sécurité, cette manipulation a été faite par Elisabeth, une des dames de service du chalet.

    MIAM !!! MIAM !!! MIAM !!!

    Petite veillée très courte : la bombe. Les enfants sont assis dans le couloir et se passent une paire de chaussettes (propres hein ). Quand la musique s'arrête, celui qui a les chaussettes en main est éliminé et va dans sa chambre se coucher (ben oui, je vous avais dit qu'elle était courte, cette veillée). Photo de droite, les rangs se sont déjà clairsemés.

    Les deux finalistes, dos à dos, pour une finale en trois points. Le vainqueur, à droite, Tom.

    Bonne nuit les petits.

     

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique