• Page en cours de construction (étape 5/5 : relecture et vérification des liens)

    Vous ne trouverez pas aujourd'hui de photos de ski. En effet, la météo exécrable (brouillard, neige fine mêlée à la pluie) m'empêche de sortir mon appareil photo. Il faudra vous contenter d'un bref compte rendu. J'ai skié avec le groupe 2 qui, après quelques descentes du pingouin et du bambi, le tout agrémentés d'exercices similaires à ceux des jours précédents (slalom, traversée en trace directe ...), s'est hasardé sur la piste bleue du husky. Maintenant, les enfants maîtrisent suffisamment la technique (virages, chasse-neige) pour pouvoir passer ce genre de pistes sans difficultés, hormis quelques chutes, davantage dûes à la fatigue qu'à un manque de maîtrise. La séance s'est finie comme d'habitude à 11 h 15. Nous avons alors remis notre matériel dans les soutes du car, lequel nous a ramenés au chalet où nous nous sommes changés avant d'aller déjeuner.

    L'après-midi, nous sommes allés, après un temps calme dans les chambres, visiter l'abbaye d'Abondance. Notre hôtesse nous demande d'entrer dans l'église et de l'y attendre, ce que nous faisons. Installation bien sagement sur les bancs, quelques photos à la clé pour ceux qui ont pris leur appareil, et notre hôtesse arrive.

     

    Elle commence à expliquer les différentes parties qui composent cette église (nef, transept, choeur, déambulatoire, chapelles, etc...) ainsi que la décoration (vitraux, voûte ...)

     

    Puis nous quittons l'église par une petite porte qui nous amène vers le cloître, 2° des 3 parties de cette abbaye.

     

    Dans le cloître, les enfants peuvent contempler de jolies peintures murales, plus ou moins altérées par le temps, hélas.

     

    Troisième partie de l'abbaye : le monastère (là où vivaient les moines). Ce monastère, abandonné depuis plus de 250 ans par les moines, sert aujourd'hui de musée. Les enfants peuvent ainsi découvrir une maquette représentant les 3 parties de l'abbaye (église, cloître, monastère), puis en se promenant à travers ce musée, ils découvrent (photo de droite et en dessous à gauche) une cellule rudimentaire dans laquelle vivait un moine autrefois.

     

    Photo de droite : début du jeu de piste.

     

    Les enfants sont répartis en équipes de 5 ou 6 et reçoivent un carnet contenant 42 questions. Le jeu se déroule comme un jeu de l'oie (voir le plateau ci-dessus). Ils lancent le dé, avancent leur pion d'autant de cases, et doivent répondre à la question correspondant au numéro de la case où leur pion atterrit. Ils doivent alors se promener dans le monastère, dans l'église ou dans le cloître pour trouver la réponse à cette question.

     

    Un cloître bien enneigé d'ailleurs ...

     

    Chaque fois que les enfants changent de couleur de case sur le plateau de jeu, ils gagnent un indice. Et avec les 3 indices récoltés quand le parcours est fini, ils doivent retrouver un ange, qui peut se trouver sur un tableau, une sculpture, dans l'église ... L'équipe gagnante est la première à retrouver l'ange en question.

    En veillée : soirée contes. Patrick, le conteur, est venu nous rendre une petite visite, en tenue de paysan local. Il a disposé des couvertures sur le sol pour que les enfants puissent s'asseoir devant lui puis il allume des chandelles pour qu'on puisse éteindre les lumières.

     

    Une veillée comme autrefois, à la lueur des chandelles. Patrick commence à raconter des histoires du folklore local.

     

    Bon, je ne sais pas comment j'ai fait ça avec mon appareil, mais je trouve la photo jolie, alors je vous la fait partager. A droite (j'ai remis le flash), l'histoire de Miou Miou la marmotte qui parle.

     

    Dodo peu après 21 h 30.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique