• Journée très chargée aujourd'hui, vous allez le voir. 

    Pour le début de cette 2° semaine, nous avons levé les enfants à ...

    7 h 30, comme d'habitude. Et comme dit la chanson : "[Parlé:] Il est sept heures du matin Faut s'réveiller Ah ! j'ai sommeil ! Bon alors, un peu de musique pour se mettre en train J'sais pas, moi Quelque chose comme [Chanté:] Talking about my ge-ge-ge-generation Ouais ! C'est pas tout à fait ça ! (Ref : J.Taieb) " Ben non, c'est pas tout à fait ça; certains ont les petits yeux. Aujourd'hui, je choisis de skier avec le groupe 1, cette fois avec son moniteur attitré, Gérome. Les conditions sont idéales : franc soleil, et bonne neige (un peu dure au début, mais de mieux en mieux avec le réchauffement)

         

    Comme d'habitude (non, je ne vais pas vous fredonner une nouvelle chanson), télésiège, piste du pingouin vite expédiée pour prendre une remontée mécanique qui nous emmène vers la piste du Bambi (piste verte mais avec une pente plus prononcée)

         

    Ci-dessous, descente de cette piste du Bambi puis, après avoir pris le télésiège du même nom, nous nous apprêtons à refaire la même piste. En attendant que Gérome y trace un slalom, nous voyons le groupe 2 arriver pour, lui aussi, se hasarder sur cette piste (juste pour la descendre, pas y faire un slalom)

         

    Une fois le slalom tracé, les élèves passent un à un. Pas question de vitesse ici, juste de la technique. L'idéal : faire tout le parcours (virages compris) en skis parallèles. Pour ceux ayant un peu plus de difficultés : faire les virages en chasse-neige mais se remettre en skis parallèles entre les portes. Pour les autres (rares mais il y en a encore dans ce groupe 1) : tout le parcours en chasse-neige. S'ils n'arrivent pas à remettre les skis parallèles au moins entre les portes, ça sera dur pour eux d'obtenir un insigne élevé. On voit tout de suite les différences de styles sur les 2 photos ci-dessous.

         

    Deux enfants en train de faire le slalom. Rien de bien original par rapport aux photos ci-dessus, mais je les ai mises car je trouvais joli le reflet du soleil (photo de gauche); quant à celle de droite, c'était juste pour souhaiter un bon anniversaire à Charline, qui fête ses 10 ans aujourd'hui. Bon anniversaire Charline.

         

    Quelques figures de style ...

         

    Avant de refaire une fois le slalom (un des exercices obligatoire pour l'obtention des étoiles), un autre exercice lui aussi comptant pour un des niveaux (je ne sais plus lequel) : le pas tournant vers l'amont. Les enfants doivent, en glissant, lever un ski, le tourner vers l'amont, le reposer, puis ramener l'autre parallèle au premier, puis recommencer, jusqu'à ce qu'ils soient face à la pente (et donc immobiles). Pas très au point pour beaucoup; il va falloir revoir cela. 

         

    Nouveau slalom : à gauche, style parfait. A droite, Charline (bon anniversaire Charline), style presque parfait (de très gros progrès car c'était une des plus hésitantes du groupe 1 au début du séjour)

         

    Ensuite, après avoir repris le téléski du Bambi, nous tournons à gauche pour nous diriger vers la celui de la combe. C'est un téléski difficile en raison des deux virages qu'il fait, et du mur un peu avant l'arrivée (pour ceux qui ne connaissent pas bien le vocabulaire de la montagne, un mur est une pente particulièrement raide). La photo de droite ne représente pas bien la forte pente de ce mur. En général, il est rare qu'un groupe termine au complet. Et bien là, personne n'est tombé. Trop fort nos petits Starnaciens !

         

    Descente de la piste du Husky, qui est une piste bleue avec deux parties un peu difficiles : le début (photo de gauche) - C'est raide, mais on peut y aller skis parallèles car ça remonte sur le bas donc on perd le trop plein de vitesse acquis. Photo de droite, petit passage de cette piste au milieu de la forêt.

         

    Deuxième passage technique : le mur (voir plus haut). C'est l'occasion pour le moniteur d'entraîner les enfants à un autre exercice imposé pour l'obtention d'une des étoiles : le dérapage. Au lieu de mettre les skis dans le sens de la pente, on les met en travers, et on se laisse glisser "en crabe".

         

    Si sur les photos du haut on voit des dérapages plutôt bien maîtrisés, ça n'a pas été le cas de tout le monde, certains enfants ayant fait cette partie en chasse-neige (avec plus ou moins d'appréhension, mais injustifiée puisque tout le monde est passé sans chute). Ensuite (photo de gauche), cette piste du Husky est une longue "autoroute" plus pentue qu'une verte, mais d'inclinaison très raisonnable pour une piste bleue, et elle débouche (photo de droite) sur la piste de l'ourson par laquelle nous terminons la séance.

         

    Après le ski, séance photo. Vous connaissez les photos de classe (que l'on fait à l'école vers octobre-novembre). Et bien voici les photos de classe de neige. Le photographe fait passer les enfants individuellement (à droite la file d'attente) et leur demande de prendre 3 poses. Quand tous les enfants sont passés, il fait la photo de groupe (je vous ferai un mot dans le cahier de liaison en rentrant pour vous expliquer comment ça fonctionne pour acheter ces photos).

         

    Fin de la séance photo vers 12 h 30, donc repas décalé ce midi.


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique