• Après-midi très chargée en ce lundi 23 mars. Après le repas de midi, nous avons formé 2 groupes : l'un en route vers le magasin de souvenirs, l'autre vers le musée du ski (les 2 groupes permutant ensuite). Voici le groupe que j'accompagnais devant le musée du ski, qui n'est autre qu'une vieille ferme savoyarde. Après une explication par notre guide sur l'habitat, nous sommes entrés (photo de droite). Ce que l'on voit à droite de l'entrée était autrefois l'étable qui était accolée à la maison. 

         

    Deux pièces seulement à l'intérieur de cette demeure : l'une laissée en l'état avec de nombreux objets d'époque (ou des répliques) afin d'expliquer aux enfants comment vivaient les paysans savoyards autrefois (photo de gauche), et une autre (photo de droite) qui était autrefois la chambre dans laquelle pouvaient s'entasser jusqu'à douze personnes, que notre guide a aménagée pour y entreposer sa collection de skis. 

         

    Mais comment était-il possible de skier avec ça ??? Photo de droite, l'unique bâton, et la manière de l'utiliser pour s'arrêter, façon sorcière sur son manche à balai.

         

    Je ne vais évidemment pas vous énumérer en détail toutes les évolutions qu'il y a eues depuis Gilbert Ravanel (participant aux premiers JO d'hiver en 1924) jusqu'à Martin Fourcade (champion olympique et du monde de biathlon en 2012, 2014, ...) et celles des skis depuis les modèles de la fin du 19° siècle jusqu'à nos jours (photo de droite) ...

         

    Ici, Emile Allais, champion du monde dans les années 30 et surtout FONDATEUR DE L'ESF (école du ski français) en 1937. C'est aussi lui qui après sa carrière, est devenu conseiller d'une grande marque et qui a contribué à la mise au point des premiers skis métalliques. Photo de droite : les plus anciens skis de la collection de notre hôte, datant de 1890.

         

    La visite se poursuit par une petite démonstration de luge, par la présentation du premier catalogue de vente par correspondance (Manufrance) contenant déjà des pages de matériel de ski (dans les années 1930 aussi) ...

         

    ... et par les raquettes (et chaussures qui allaient avec). Photo de gauche, les sur-chaussures pour avoir bien chaud. Photo de droite, des raquettes de contrebandiers, bien rondes, pour empêcher les douaniers de suivre leurs traces (ben oui, comment savoir si les brigands allaient à droite ou à gauche quand les traces dans la neige sont rondes ?

         

    Une fois la visite terminée, les groupes ont permuté et celui dont je m'occupais est allé acheter des souvenirs.

         

    Mais l'après-midi était loin d'être terminée. Après le goûter, un météorologiste exceptionnel est venu expliquer aux enfants tous les phénomènes du climat. Sous forme de diaporama et de jeu, il explique avec une clarté incroyable tous ces phénomènes.

         

    Quelques formes de nuages insolites : les chaussettes, le visage de femme de profil ...

         

    ... le dragon. A droite, des nuages plus sombres, annonciateurs d'orage. Questions quizz du jour (pour 2 pts) : comment appelle-t-on ces nuages énormes et sombres qui annoncent le mauvais temps ?

         

    Ensuite, présentation des différents instruments (je ne mets pas tout), explication des saisons, ...

         

    ... présentation des différents climats, avant d'arriver à un premier jeu : celui des températures. Sachant que la température diminue de 6°C par tranche de 1000 m, les enfants devaient tirer une température dans le sac de l'animateur et la replacer au bon endroit sur le schéma.

         

    Ensuite, grâce à cette diapositive, il a expliqué aux enfants le cycle de l'eau, avant de leur proposer un autre jeu : des étiquettes avec les différentes étapes de ce cycle, à replacer au bon endroit sur le schéma.

         

     

    L'occasion pour moi de poser la 2° question quizz du jour (2 pts) : quelle différence y a-t-il entre la vapeur d'eau et la buée ?

    Ensuite, il a terminé par expliquer ce qu'il y avait dans un nuage, et comment se formaient les précipitations. Il aurait pu continuer comme ça pendant encore au moins une heure tant les enfants étaient captivés par ce show-man, mais comme nous avions déjà débordé de 45 min, il a fallu mettre un terme à cette excellente animation avant la partie concernant les prévisions météo (celle qui m'aurait le plus intéressée à titre personnel). A 19 h 45 au lieu de 19 h, nous avons donc descendu les enfants au réfectoire. 

         

    Ah au fait, je ne vous ai pas dit : c'était l'anniversaire de Charline aujourd'hui (10 ans). Ses copines ont profité du shopping de l'après-midi pour lui offrir de petits cadeaux qui ont bien fait plaisir à la demoiselle.

    Pas de veillée ce soir. En effet, le repas s'étant fini 45 min plus tard que d'habitude, et les douches n'étant pas prises, c'eut été impossible (surtout qu'il fallait aussi redistribuer le linge lavé la veille). Dodo donc dès la fin des douches et la distribution faite (je ne sais pas à quelle heure, j'étais sur ce blog depuis bien longtemps).


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique