• Pour la 3° fois, nos enfants sont répartis en 3 groupes : vieille douane, souvenirs, luge (chaque groupe faisant l'activité qu'ils n'ont pas encore eu l'occasion de découvrir). Le groupe de Laurence et moi part donc à la luge, mais seulement à 15 h car les enfants commencent à fatiguer sérieusement. Nous leur avons donc laissé un long temps calme (où certains ont même fait une petite sieste) avant de mettre les tenues de ski pour aller faire de la luge. L'inconvénient de la luge, c'est qu'avant de descendre, il faut d'abord monter. Ensuite, un par un, les enfants descendent. Vous remarquerez qu'entre le début et la fin du séjour, la neige a considérablement fondu en raison du superbe soleil que nous avons eu sans discontinuer depuis une semaine.

         

     

    La file d'attente des enfants prêts à s'élancer (à gauche), et c'est parti (à droite) !

          

     

    Normalement, ça se fait en marche avant, mais parfois, le style est euh ... comment dire ? ... un peu moins académique : marche arrière et sur le côté, légèrement en vrac, ...

          

     ... comme je peux du moment que j'arrive en bas, marche arrière, ...

          

     ... roulé-boulé, dos à dos, etc ...

         

     

    Mais petit à petit, la fatigue de devoir remonter sans arrêt lasse même les plus courageux, qui préfèrent aller jouer dans la neige.

     

         

     

         

     

         

     

    Pour le goûter, tout le monde est rentré à 16 h 30. Ensuite, temps calme ou temps de classe, douches, et repas à 19 h. Au menu, repas Mc Do. D'abord un verre de coca en guise d'apéritif, suivi d'une dégustation de fondue. Là encore, comme pour la raclette, c'est le personnel qui manipule l'appareil, et qui sert les enfants sur les tables (ici : Marie, la propriétaire du chalet, à gauche, et Gérard, le chef cuisinier à droite, celui grâce à qui nous mangeons si bien - je pense qu'il est inutile de vous présenter les deux autres). 

     

         

     

    Miam miam, que c'est bon, se disent certains, qui se précipitent sur l'assiette pour déguster !

         

     

    Mais ceci n'était que l'entrée, les enfants n'ayant eu que 2 ou 3 morceaux. Arrivent ensuite les plats principaux : hamburger et frites !!! Re Miam Miam !!! (à gauche). Les adultes, eux, ont droit à une vraie fondue, accompagnée de salade (à droite).

     

         

     

    Après avoir vidé entièrement le récipient contenant la fondue, on s'attendait à passer au dessert. Mais non, Gérard nous a amené, comme aux enfants, des hamburgers et des frites !!! (à gauche) Et bien vous savez quoi ? On n'a pas tout fini !

    Après ce repas allégé et diététique :-) ce fut l'heure de la veillée : un rallye bonbons. Un certain nombre de bonbons étaient emprisonnés dans un enchevêtrement de cellophane. Pour pouvoir s'emparer de la boule et commencer à la déballer en espérant libérer un bonbon pour pouvoir le manger, il fallait lancer un dé (voir plus bas) et faire un 6.

     

         

     

    Oui mais voilà, pendant que l'enfant essaye de détricoter la pelote de cellophane, le dé continue de tourner et d'être lancé par les autres joueurs. Dès qu'un autre joueur fait à son tour un 6, Nicolas reprend la pelote des mains de l'enfant pour la donner à l'autre. Comme ça doit être frustrant ! (imaginez si on me faisait ça à moi !!!) Photo de droite, Angélina a réussi à libérer un bonbon et peut donc le déguster pendant que le jeu continue.

     

         

     

    Je n'ai pas vu la fin de cette veillée (donc j'ignore qui sont les grands gourmands ... et les autres), car j'ai commencé à mettre à jour ce blog. Je sais que les enfants se sont couchés vers 21 h 15. Fin de cette avant-dernière journée.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique