• Après le réveil, l'habillage, le petit déjeuner, le chaussage (voir pages précédentes), la journée commence par la séance de ski. Le matériel est rangé dans les soutes du car (remerciements au passage à la Régie des Transports de Sézanne) par groupes, ce qui facilite la tâche pour la redistributiuon des skis. Puis nous chaussons sur les pistes et attendons les moniteurs. Ce samedi, Florent (Gr 2) et Gaëtan (gr 3) sont en congé. Il y a donc deux monitrices pour les remplacer : Natacha pour le groupe 2, et Maryse pour le 3. Je skie cette fois avec le groupe 2, mon genou récalcitrant m'empêchant encore de skier avec le groupe 1 (mais ça revient tout doucement, donc je pense pouvoir y retourner durant la semaine prochaine). Photo de droite, descente donc de la piste du pingouin derrière Natacha.

     

    Piste du pingouin toujours (à gauche). Photo de droite, Natacha ayant constaté que nos petits débutants se débrouillaient très bien, elle décide de les emmener sur le bas d'une piste bleue (celle du Renard)

     

    Et visiblement, ça passe comme une lettre à la poste (photo de gauche). En l'espace de 2 jours (puisque j'avais skié avec eux avant-hier) les progrès ont été fulgurants. Photo de droite, le groupe à l'arrivée du téléski du bambi qui dessert cette piste, en attendant la monitrice.

     

    Deuxième passage sur cette piste, dont on voit (photo de droite) que les pentes sont déjà un peu plus fortes qu'en début de séjour. Mais là encore, comme en atteste la photo de droite, ça passe bien.

     

    Un peu plus bas sur cette piste, un slalom a été tracé. Et tiens, qui voilà ? Le groupe 1. Comme mon genou ne me permet pas encore de skier avec eux, je profite de cette rencontre pour les prendre en photo (4 photos ci-dessous)

     

    Sur la photo de gauche ci-dessous, on voit les 2 débutants qui ont réussi à intégrer le groupe de confirmés.

     

    Après être remontés, nous tombons cette fois-ci sur le groupe 3, encadré par Maryse. Et sans s'être donné le mot, les 2 groupes font faire le même exercice au même moment (le gr 2 à gauche de la 1° photo, le gr 3 à droite). Photo de droite : l'exercice (important pour le passage de la 1° étoile) : la traversée en trace directe, avec skis parallèles avec, pour pimenter un peu le travail et améliorer l'équilibre, deux petits sauts demandés lors de cette trace directe (les petits sauts ne seront pas demandés lors du passage des tests).

     

    Le groupe 2 repart en file indienne derrière Natacha et, après avoir refait une fois la piste du pingouin, il est l'heure de rentrer via la piste de l'ourson que les enfants adorent car elle est facile et qu'ils peuvent "lâcher les chevaux" sans risque)

     

    Suite de cette descente de l'ourson (à gauche), et tandis que cette piste nous ramène sur la piste du dahu au bord de laquelle nous attend notre car, nous avons le plaisir de voir passer, pas très loin de nous sur le domaine de ski de fond, des chiens de traîneaux.

      

    Après-midi : randonnée raquettes. Comme vous l'avez constaté si vous avez regardé l'heure à laquelle j'ai commencé cette page, je n'y étais pas (toujours mon satané genou). Les photos sont donc de Jacky Pierre et les textes de moi (ben oui, je connais l'itinéraire, j'ai déjà fait cette balade les années précédentes).

    Nous voici donc au départ de cette randonnée. Le guide, Gilles (qui est aussi le propriétaire du chalet Les Hirondelles), explique aux enfants comment mettre ces engins. Puis la balade commence.

     

    En route sur ce petit chemin de montagne qui monte, qui monte. Tous les adultes sont là sauf moi, y compris Robert, notre chauffeur de car (à droite).

     

    Le but de cette randonnée est enfin atteint après une longue marche tout en montée : la cascade gelée. Les enfants posent fièrement devant elle, sur le petit pont de bois (la première fois que j'ai fait cette balade il y a 10 ans, le pont n'existait pas et on traversait la rivière à gué.

     

    La balade reprend pour le trajet retour (photo de droite). Tiens ! Un accompagnateur supplémentaire ? Mais oui, c'est bien ça ! Yvon Rafinon est venu rejoindre son épouse, Manuela, notre infirmière, et s'est joint au groupe pour la balade.

     

    Ultime petite ascension sur le chemin, puis à flanc de montagne, pour atteindre le sommet.

     

    Petit repos bien mérité, et quelques explications de notre guide, Gilles (explications qui ont émaillé notre parcours, celui-ci ne consistant pas en une marche forcée mais en un parcours éducatif et pédagogique.

     

    Evidemment, quand on est monté, il faut redescendre. Et le meilleur moment, c'est quand on peut le faire en réalisant de longues et belles glissades (ben oui, c'est moins fatiguant et plus amusant !)

     

     

    Une fois revenus, après le goûter, corvée linge sale, puis temps calme dans la salle d'activité ou les chambres.

     

    Ah ! les consoles ! Que ne ferait-on pas sans elles ?!

     

    Pour la veillée, nous avons eu la visite de Miguel. Comme l'atteste sa tenue, Miguel est un pisteur secouriste (autrefois pisteur secouriste artificier, mais il a arrêté cette troisième partie de son travail). Après avoir installé son matériel et confié la télécommande du projecteur diapo à une charmante assistante ...

     

    ... il a éteint les lumières et commencé les explications sur son diaporama, lequel comportait 3 parties : les pistes et la signalisation (travail du pisteur), les secours (travail du secouriste), et les avalanches (travail de l'artificier).

     

    La veillée s'est finie un peu avant 22 h et les enfants sont allés directement au dodo ensuite.

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique