• Maintenant que nous sommes bien rodés, nous perdons moins de temps le matin, et nous arrivons avant les moniteurs. L'occasion donc de s'échauffer sur le dahu (à gauche), avant de prendre le télésiège (à droite).

         

     

    Je choisis de skier avec le groupe 2 (à gauche) mais en fait, tous les groupes commencent la séance de la même façon, en descendant le pingouin (à droite), ce qui nous donne un joli et long serpent humain ...

         

    ... et une jolie file d'attente au pied de a remontée mécanique (à gauche). Une fois en haut du pingouin, on part en travers de la piste, direction le dahu (à droite). 

         

    Mais point de dahu pour le moment, direction le long télésiège (voir hier), pour prendre la piste bleue du husky. Evidemment, le groupe 2 ne va pas jusqu'au sommet et s'arrête avant le premier virage. 

         

    Vous reconnaissez sans doute le long schuss (à droite). Photo de gauche : le groupe 4 sur la même piste, signe que eux aussi ont bien progressé. 

         

    La descente du husky se poursuit. On voit qu'entre les virages, certains arrivent à remettre les skis parallèles (niveau flocon), d'autres non (niveau ourson), mais il reste encore 2 jours pour s'améliorer avant le passage des tests. 

         

    Le moniteur du groupe 2 décide de quitter le husky avant d'être en bas et d'emprunter la liaison pour revenir vers le bambi. D'autres groupes ont eu le même idée (à droite). Photo de droite : le groupe 2 à l'arrêt (manque un enfant trop en avance au moment de l'arrêt). 

         

    En route vers le bambi où un slalom a été tracé. L'occasion pour les groupes 2 à 4 de parfaire leur technique.

         

    On descend, on reprend le téléski, on refait une descente, et ainsi de suite, jusqu'à la fin de la séance. Bel entraînement avant les tests jeudi (car mercredi sera davantage une séance "plaisir"). 

         

     

    Juste avant de terminer la séance, nous rencontrons le groupe 1 qui a également terminé, et qui, comme tous les autres groupes, va redescendre par l'ourson.

     

         

     

    On déchausse comme tous les jours sur le dahu (à gauche):l'occasion pour moi de vous montrer Sandra, la monitrice du groupe 1. Mais cette fois, pas de rangement des skis dans le car. On traverse la route, skis à la main, et on va là-bas, près de la rivière. Mais pourquoi, me direz-vous ?

         

     

    Et bien tout simplement parce que nous avions rendez-vous avec le photographe. Un par un, les enfants défilent devant son objectif et se font photographier dans 2 ou 3 positions différentes. Quand tout le monde est passé, ce fut le moment de la photo de groupe.

     

         

     

    Ensuite, du grand classique : retour au chalet, se changer, puis repas (à 12 h 30 au lieu de midi à cause de la séance photo).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique