• Au programme de l'après-midi : la visite de la Maison des Soeurs pour une exposition permanente intitulée "Les Alpes dans la Pub". La encore, nous y allons en 2 groupes : la classe de M. Lepage est partie en premier, à pied, puis la mienne une heure après, en car (genou en vrac oblige). Pendant qu'une classe assistait à l'exposition, l'autre était au chalet, en temps calme ou en classe. Sur la photo de gauche, on voit les enfants devant l'entrée du musée. Photo de droite : l'intervenante (à gauche sur la photo)  commence sa présentation sous les yeux de sa collègue amenée à la remplacer dans un futur proche (retraite oblige).

     

    La visite commence par un historique des Alpes, autrefois considérées comme un ensemble de monts maudits, jusqu'aux Alpes d'aujourd'hui (tourisme, ski, jeux Olympiques ...), tout ceci au travers de panneaux explicatifs très bien renseignés.

     

    Les Alpes avaient tellement mauvaise réputation au XVIII° siècle qu'il a fallu les réhabiliter et les révéler. C'est passé par la publicité. Par exemple, tout le monde connaît l'eau d'Evian. Mais qui a déjà vu des bouteilles d'Evian semblables à celles de la photo de gauche ? Et pourtant ... observez au passage que l'une d'entre elles a été dessinée par un grand couturier. Photo de droite, d'autres produits des Alpes : l'intervenante explique comment la publicité les a rendus célèbres.

     

    Le plus connu de ces produits évidemment : le chocolat Milka (vous savez, la vache mauve). La dame explique l'origine de cette bizarrerie qui a pourtant rapporté énormément à ses inventeurs. Photo de droite, une maquette représentant un alpage, et là encore la manière dont les publicitaires ont utilisé cela dans la publicité pour vendre des produits.

     

    Ensuite, goûter, classe, repas du soir avec au menu une bonne tartiflette (tiens, au passage, lors de la visite de cet après-midi, on a appris l'origine de ce mot : tartiflâ est le mot du patois local pour désigner les pommes de terre, tout simplement).

    Après le repas, veillée : le Rallye Chocolat. Alors je vous explique : les enfants sont assis en rond dans la pièce et lancent un dé. Dès qu'un enfant fait un 6, il a le droit de venir goûter un carré de chocolat. Miam Miam ! Jusque là, tout va bien. Là où ça se complique, c'est qu'avant de pouvoir le déguster, il faut enfiler la tenue traditionnelle du goûteur de chocolat, laquelle tenue se compose d'une paire de boots, d'une chemise ample, d'une perruque rouge, d'un masque de ski et d'une paire de gants. Pensez-y la prochaine fois que vous mangerez du chocolat. Evidemment, pendant que le candidat goûteur revêt sa tenue, le dé continue de tourner, et si un autre enfant fait à son tour un 6, il prend la place du premier, lui arrache sauvagement la tenue de goûteur  pour l'enfiler à sa place, et le premier n'a plus qu'à repartir bredouille dans le cercle, terriblement frustré (faudrait pas me faire ça à moi hein )

     

    Voici 2 enfants en tenue complète de goûteur de chocolat, qui ont eu le plaisir de pouvoir déguster un carré de ce délicieux chocolat des Alpes.

     

    Tiens ! Y aurait-il des gourmand(e)s parmi les adultes ? Mais oui, j'en reconnais une là ! Et en plus elle a fait un 6 ! Et en plus elle a réussi à enfiler la tenue complète avant qu'un autre joueur ne fasse de même. Bravo Manuela ! Mais quel look !

     

    Encore un vainqueur. Le reconnaissez-vous ? Photo de droite, retour au calme sur une musique douce interprétée à la guitare par Nicolas.

     

     Dodo vers 21 h 15.


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique