• Aujourd'hui donc, toujours un lever à 7 h 30 (un peu plus dur que les autres jours car l'autre école, qui partait aujourd'hui, a fait la fête jusqu'à assez tard hier soir). Comme d'habitude, on descend au réfectoire en tenue de ski et les animateurs font le service. Puis rendez-vous sur les pistes. Cette fois, comme on le voit sur la photo de droite, nous ne tournons pas à gauche du téléski mais à droite pour aller vers le télésiège. Dès ce 3° jour, tout le monde monte, même le groupe 3. C'est la raison pour laquelle je choisis de skier avec eux.

         

    Bien que l'arrivée du télésiège soit une grande première pour les enfants des groupes 2 et 3, une seule chute est à déplorer à l'arrivée. Tout le monde est donc monté sans encombres et va pouvoir bénéficier des VRAIES pistes.

         

    Pour le groupe 3 (comme pour le groupe 2) commence alors la descente de la piste du pingouin. La pluie de cette nuit rend la neige de moins bonne qualité et plus rare (regardez les plaques grises et comparez avec le photos d'hier quand le Gr 1 est passé au même endroit.

         

    En bas de cette piste du pingouin, on a le choix : remonter via les remontées mécaniques (photo de gauche en arrière-plan) ou continuer à descendre en empruntant la piste de l'ourson (les 2 photos).

         

    Ca descend, avec plus ou moins de style, plus ou moins d'efficacité, mais pratiquement sans chute.

         

         

    Plus on descend sur cette piste qui serpente à travers la forêt, plus on s'aperçoit que la neige devient de plus en plus rare. Les conditions ont totalement changé en l'espace de 24 h. Pour l'instant, ça passe encore, mais je ne serais pas surpris que d'ici deux jours maximum cette piste ne soit fermée (à moins qu'il ne neige d'ici là) et que l'on soit obligés de redescendre en télésiège.

         

    Photo de gauche : fin de la piste de l'ourson avec une neige de médiocre qualité. Photo de droite : retour sur le dahu où nous retrouvons le groupe 2.

         

    Le temps de refaire une petite descente en grimpant au sommet du dahu (voir jours précédents avec le groupe 1), et nous rentrons au chalet sous un ciel de plus en plus chargé. Il n'est quasiment pas tombé une goutte de la journée, mais ça va être pour cet après-midi.

         

    Quelques minutes avant le repas de midi : un petit temps calme où les jeux ressortent, où le courrier se fait, etc ...

         

     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique