• L'après-midi a commencé par un temps calme où les enfants ont pu jouer ou écrire dans les chambres.

     

    Puis ils ont eu une séance de classe de 1 h 30 environ (pas de photo), jusque 15 h 30. Ensuite ils ont remis les combinaisons pour aller s'amuser dans la neige. (l'igloo était déjà là avant, ça n'est pas eux qui l'ont construit)

     

    Au programme, batailles de boules de neige évidemment, ...

     

    ... chasse au dahu (le dahu étant Nicolas ) et constructions sous l'oeil de notre ingénieur en chef, Robert, notre chauffeur.

     

    Seul moment triste de l'après-midi, les funérailles de la pauvre Perrine  (à gauche) tandis que sur la photo de droite, sous la conduite de notre infirmière Manuela, un groupe d'enfant construisait un escargot géant.

     

    Solide l'escargot, puisque les enfants à tour de rôle ont ainsi pu le chevaucher ... et pas que les enfants. Mr Lepage, en cavalier émérite, s'est aussi essayé à l'exercice.

     

    Un autre groupe a construit un nouveau siège pour notre chauffeur Robert, car celui dans le car n'était pas assez confortable à son goût. Et bien sûr, il a fallu l'essayer.

      

    Admirez le roi Jacky 1° sur son trône, et le cow-boy Nicolas en train de faire du rodéo sur une monture folle.

     

    De retour au chalet, goûter (pain au chocolat et chocolat chaud). L'occasion de souhaiter un bon anniversaire à Camille (pas de gâteau, le centre en fera un collectif pour tous ceux dont l'anniversaire tombe pendant le séjour)

     

    Ensuite, un peu de classe puis repas du soir. Il faudra patienter pour les menus, l'imprimante de notre hôtesse étant tombée en panne. Puis veillée, assez courte : la bombe. Les enfants sont assis dans le couloir et se passent une paire de chaussettes (celle que Nicolas met depuis le début du séjour pour skier ). Non, évidemment, une paire propre, vous l'aurez compris. Et quand la musique s'arrête, celui ou celle qui est en possession de la paire de chaussette (laquelle symbolise la bombe) est éliminé et part aussitôt se coucher. Petit à petit, les rangs s'éclaircissent (à droite)

     

    Les rangs deviennent très clairsemés. Le vainqueur se trouve parmi ces 7 enfants. Mais de qui s'agit-il ? Allez, faisons un petit jeu, essayez de deviner qui a gagné, je ne vous donnerai pas la réponse tout de suite !

    Evidemment, cette veillée a été très courte et les enfants se sont couchés de bonne heure.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique