• Après le repas de midi, très peu de temps puisque ceux qui n'étaient pas allés visiter la Vieille Douane la veille y avaient rendez-vous à 13 h 15. Il fallait donc partir à 13 h du chalet. Pendant ce temps, l'autre groupe partait jouer dans la neige, comme nous la veille.

    Une fois arrivés, notre guide accueille les enfants et commence par leur donner quelques informations théoriques sur ce qu'ils vont découvrir dans ce musée. Puis tout le monde monte à l'étage où elle fait asseoir les enfants devant le bureau du receveur des douanes, lequel auditionne le contrebandier Victor devant un douanier.

         

    Les enfants se répartissent alors en 5 groupes de 4 ou 5. Chaque groupe reçoit un carnet d'enquête et un objet qui leur sera utile. En se déplaçant librement dans le musée, munis de leur carnet, ils doivent chercher des indices pour trouver une des cinq marchandises que Victor s'est fait subtiliser par les douaniers. Ils doivent aussi découvrir un code secret qui leur permettra d'ouvrir un cadenas. Evidemment, les carnets ne sont pas les mêmes d'un groupe à l'autre, puisque les marchandises à trouver ne sont pas les mêmes. Impossible donc de tricher sur les voisins.

         

    Voici deux des panneaux se trouvant dans ce musée. Ces panneaux vont me permettre de vous poser non pas une, mais DEUX QUESTIONS comptant pour le quizz. Question N° 1 (rapportant 2 pts) : comment s'appelle cette carte constituant l'outil de base du douanier ? - Question N° 2 (rapportant 2 pts aussi) : La partie du bas de ce journal (que j'ai coupée) explique comment les fraudeurs s'y prenaient pour passer des cochons en contrebande. Ma question est: comment s'y prenaient-ils pour ne pas se faire repérer en transportant ces animaux (vivants évidemment) ?

         

    Certains enfants ayant pris leur appareil photo, ils en ont profité pour jouer les paparazzi (photo de gauche). A droite, regroupement des enfants une fois que tous les groupes eurent terminé.

         

    Dès lors, l'animatrice du jeu a remis à chaque groupe un sac fermé par un cadenas. Pour l'ouvrir, il valait mieux que les enfants aient découvert le bon code. Une fois ouvert, les enfants ont pu voir s'ils avaient trouvé la bonne marchandise de contrebande ou non.

         

    En plus des marchandises de contrebande, il y avait dans les sacs des pièces d'un puzzle recto-verso. En assemblant ces pièces et en retournant le puzzle, on pouvait ainsi découvrir la 6° marchandise, celle que Victor avait réussi à dissimuler aux douaniers, et la manière dont il s'y était pris pour échapper à la saisie de cette marchandise.

         

    Fin de la visite. En fouillant dans les tiroirs du receveur des douanes, notre hôtesse a trouvé une marchandise confisquée par les douaniers et oubliées dans son bureau : du chocolat suisse. Elle en a évidemment fait profiter nos chers enfants.

    Une fois revenus au chalet, après le goûter, une conteuse est venue raconter des histoires aux enfants (photo de droite). Ceux-ci ont ainsi pu découvrir l'histoire des 4 ogresses, celle de la vouivre, celle du pauvre qui voulait devenir riche et celle du Chabis. Bien que longue, cette animation a énormément plu aux enfants, lesquels ont été sages comme des images.

         

    Après le repas du soir, petite veillée très courte : la chaussette musicale. Les enfants sont assis dans le couloir et doivent se faire passer une paire de chaussettes puantes appartenant à Nicolas. Lorsque la musique s'arrête, celui qui possède les chaussettes est éliminé et va directement au dodo. Petit à petit, les rangs s'amenuisent.

         

    Les deux finalistes (Bastien et Margot) se disputent la victoire finale en étant dos à dos. Le premier à marquer 2 points remportant le jeu (et la paire de chaussettes puantes  de Nicolas en prime). And the winner is : Margot !!!

         

    Fin de la veillée vers 20 h 45.

    NDLR : évidemment, on aura compris que les chaussettes étaient toute propres et que c'était de l'humour !

     

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique