• Ce matin, nous avons levé les enfants plus tôt que les autres jours. En effet, la 1° séance d'enfilage de chaussures de ski (quand les enfants n'ont pas l'habitude) prend souvent plus de temps. De plus, il fallait aussi passer par la réserve pour récupérer les casques.

    Les enfants se sont donc levés à 7 h 15. Ils se sont mis en combinaison de ski pour aller déjeuner (on ne remonte pas dans les chambres après le repas, pas le temps). Là, servis comme des coqs en pâte par des adultes aux petits soins, ils ont pris leur repas. Ce matin (bon, pas de fausse joie, ce n'est pas tout les jours comme ça), il y avait des croissants.

         

     

    Ensuite, après un passage au local technique pour récupérer les casques (et des bâtons pour le groupe 1), nous sommes montés dans le car, lequel nous a déposés au pied des pistes. Là, 3 moniteurs nous attendaient. Pour le groupe 1, celui qui s'occupera de nos enfants étant en congé, c'est son remplaçant (dont je n'ai pas retenu le nom) qui les a accueillis. Pour le groupe 2, c'est Caroline qui s'en occupera, et Romain prendra en charge le groupe 3. 

    Début de la séance : apprendre à chausser et à déchausser ses skis (Gr3 à gauche, Gr2 à droite).

         

    Pendant ce temps, le groupe 1 prenait le téléski pour effectuer une première descente test afin que le moniteur puisse s'assurer de leur niveau.

         

    Bon, pour certain(e)s, c'est loin d'être évident (pour des enfants sensés avoir déjà skié) alors que d'autres semblent très bien marcher.

         

    Pendant ce temps, les groupes 2 et 3 continuent à faire leurs gammes.

         

    Un des exercices pour savoir contrôler ses skis (afin de faire le chasse-neige, de tourner, de s'arrêter, de ralentir ou freiner) consiste à savoir où et comment appuyer sur les ............................ (question du petit quizz du jour : comment appelle-t-on les bords métalliques légèrement coupants des skis permettant d'accrocher le neige pour tourner ou ralentir ?). Pour bien ressentir ce contact des skis avec la neige, on s'entraîne sur un seul ski (photo de gauche) ou à marcher en levant un ski puis l'autre indépendamment.

         

    Maintenant, la partie la plus importante pour la suite : le chasse-neige, ou comment faire un V avec ses skis pour ralentir et freiner sans que ceux-ci ne se croisent !!! Tout un programme.

         

    Plus ou moins de réussite dans la technique (ça va venir), mais un petit défaut commun à tous (même ceux qui ont compris le mouvement) : regarder ses skis au lieu de regarder devant.

         

    Débute alors une amorce de "descente", dans des styles plus ou moins variés que je vous laisse apprécier.

         

       

     

         

     

    Pour le groupe 1, ça glisse un peu mieux et légèrement plus vite (même s'il y a de gros écarts entre les 2° étoile et les "sans étoiles mais j'en a fait avec mes parents").

         

    On approche de la fin de la séance : les élèves ont bien progressé, comme en attestent ces images :

         

    Les moniteurs décident donc, tant pour le groupe 2 que pour le groupe 3, de leur faire prendre le téléski dès cette première séance pour faire des descentes un peu plus longues.

         

     

    Le groupe 1 monte aussi, mais sans lâcher la perche au milieu de la montée (comme on le voit sur la photo de droite ci-dessus). Ils montent tout en haut, l'occasion pour eux d'avoir cette vue magnifique sur les skieurs en contrebas (photo de gauche), ceux des groupes 2 et 3; photo de droite, le groupe 1 en train d'amorcer une descente un peu plus technique.

         

    Fin de cette première matinée de ski. A 11 heures, les moniteurs nous libèrent et nous repartons en car jusqu'au chalet. Une heure pour se changer, jouer un peu, avant le repas de midi (j'ai affiché les menus de la 1° semaine)


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique