• Pour ce 2° jour de ski, nous avons décidé de lever les enfants à la même heure qu'hier car nous craignions encore quelques problèmes dans la mise des chaussures. Pas de changement dans les rituels du matin concernant le lever, l'habillage, etc ... ni au menu du petit déjeuner (et ça sera comme ça tous les jours, je ne remettrai peut-être pas de photos à chaque fois).

         

    Pour ce 2° jour de ski, je choisis d'aller avec le groupe 2, pour 2 raisons : il va monter au télésiège (les groupes 3 et 4 restant sur le dahu); Laurence, qui accompagne ce groupe habituellement; est restée au chalet pour garder 2 enfants malades ou blessés (les familles des enfants concernés ont été prévenues évidemment).

    Photo de gauche : arrivés 20 minutes en avance (nous lèverons les enfants un peu plus tard demain), nous chaussons tout seuls et nous nous échauffons en attendant les moniteurs. Photo de droite : petite descente du dahu pour s'échauffer et pour permettre au moniteur, qui ne connaît pas les enfants (c'était son jour de congé hier) d'apprécier leur niveau.

         

    Photo de gauche, il fait passer les enfants un par un pour voir leur maîtrise, leur technique, etc ... Photo de droite, Catherine, qui a pris en charge le groupe 3, fait la même chose avec son groupe.

         

    Entre la fin de la 1° séance hier et le début de celle d'aujourd'hui, le niveau a régressé. Beaucoup d'enfants qui s'en sortaient bien hier éprouvent à nouveau quelques petites difficultés aujourd'hui (photo de gauche). Mais pas de panique, il n'y a rien d'anormal là-dedans, il faut juste que ces techniques, qui ne sont pas encore automatiques reviennent. Photo de droite : le groupe 2 terminant sa descente du dahu, avec son moniteur. Petite question quiz du jour, pour 1 point (c'est une devinette) : Parmi les prénoms suivants, quel est celui du moniteur du groupe 2 ? (Alain, Eric, Patrice, Théry, Gérome, Pierre-Louis, Hervé, Guillaume, Gabriel (dit Gaby), Romain // UNE SEULE REPONSE PAR PERSONNE SINON JE NE VALIDE PAS)

         

    Le moniteur du groupe 2 (dont je tairai le nom évidemment) ayant estimé que les enfants avaient un niveau suffisant, il décide de leur faire prendre le télésiège pour monter sur les vraies pistes. La remontée mécanique n'a pas posé de problème, les enfants sont tous descendus à bon port sans tomber à l'arrivée. On a donc pu commencer la première descente de la piste verte du pingouin. 

         

    La piste étant un peu plus compliquée que le dahu, quelques petits problèmes sont survenus chez certains enfants à cause du manque de technique. Mais le moniteur veillait, et les enfants ont pu descendre cette portion un peu délicate (dans un ou deux jours, ils la passeront comme une lettre à la poste) sans encombres.

         

    Recadrage, conseils techniques à l'arrêt, attache de l'avant des skis chez un enfant ne réussissant pas à faire le chasse-neige pour l'obliger à écarter l'arrière des skis, ou accompagnement individuel, toutes les stratégies sont bonnes pour faire progresser les enfants.

         

    Et ça marche ! Donc nous commençons la descente de la piste de l'ourson. En été, cette piste est une route menant au restaurant d'altitude. En hiver, c'est une piste agréable que les enfants peuvent prendre plus ou moins à leur guise. Le moniteur donne comme consigne "Allez à votre vitesse, et arrêtez-vous à la balise 14". Certains font la descente prudemment (manque de confiance tout à fait normal pour une 2° séance) en essayant de peaufiner leur technique, tandis que d'autres, un peu plus sûrs d'eux, commencent à chercher un peu de vitesse. A part un ou deux qui allaient un peu vite et ont eu un peu de mal à s'arrêter, les autres ont réellement opté pour une vitesse adaptée à leur niveau.

         

    Suite de cette descente de la piste de l'ourson, très longue (on n'aura le temps de la faire qu'une seule fois : elle fait plus de 5 km).

         

    Suite et presque fin de cette piste. La maîtrise du ski est acquise pour la plupart (une seule élève a encore de grosses difficultés dans ce groupe ... mais ça va venir). Pour les autres, c'est très encourageant.

         

     

    Fin de la séance à 11 h, comme tous les jours. Le car nous ramène au chalet, et après un rapide changement de tenue, nous mangeons à 11 h 40, car l'activité de l'après-midi commence à 13 heures 15 (et il y a environ 15 min de route).

    Fin de cette 2° matinée de ski.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique