• Jeudi matin : premier réveil à 7 h 15. Enfin, c'est ce qui était normalement prévu (certaines chambres s'étant réveillées bien plus tôt et ayant commencé à faire le bazar : Grrr !!!). Au programme avant de descendre : un petit brin de toilette, puis se mettre en tenue de ski, mettre sa crème solaire et son baume à lèvres, prendre ses gants et lunettes de ski (ceci après avoir refait son lit et rangé sa chambre naturellement).

    Petit déjeuner classique : céréales, pain, beurre, confiture, jus de fruit, lait (chaud ou froid) ou chocolat au lait, le tout servi par une dynamique équipe d'accompagnants.

         

    Dernière petite chose avant de partir : la distribution des casques (qui n'avait pu être faite la veille). Gilles, le directeur du chalet, est en train d'équiper nos enfants (photo de gauche). Enfin la première séance de ski (à droite le groupe 1 : ceux sachant déjà skier).

         

    Tout commence (sauf pour le groupe 1) par les fondamentaux : avant de skier, on vérifie si ses chaussures sont bien serrées (à gauche) et bien sûr, il faut aussi apprendre à chausser les skis.

         

     

         

     Tout commence par le travail sur un pied pour apprendre à maîtriser l'équilibre, à lever un ski, à se diriger, etc ...

         

     

    Pendant ce temps là, les enfants du groupe 1, toujours sur la piste école (celle appelée le dahu), effectuent quelques petites descentes d'entraînement pour montrer au moniteur leur niveau. Si tout va bien, ils prendront le télésiège dès aujourd'hui pour monter essayer les vraies pistes (vertes, bleues, etc ...)

         

    Le style est plus ou moins esthétique (le niveau va de flocon à 3° étoile), mais les notes de style ne comptent pas, seule la capacité à descendre en maîtrisant ses skis compte pour aujourd'hui.

         

    Voilà : le moniteur du groupe 1 a estimé que tous étaient capables de skier correctement, et il les fait prendre la partie à droite du téléski, celle menant vers le télésiège (photo de gauche). Je ne les reverrai plus de la matinée. A droite, la vue de cette piste du dahu. Tout au fond à droite, les 3 groupes de débutants de notre école d'Esternay.

         

    Bon, maintenant, les choses sérieuses commencent pour les débutants. Les deux skis aux pieds cette fois, il va falloir apprendre à faire le chasse-neige. On regarde d'abord la démonstration par la monitrice (ou les moniteurs pour les autres groupes), et puis ensuite on se lance, un par un (photo de droite).

         

     Evidemment, tout ne va pas tout seul au premier essai : problèmes de direction (à gauche), de style (à droite) ...

         

    ... de gamelles (à gauche), de skis qui se croisent parce que les jambes ne sont pas suffisamment écartées (à droite), mais tout ceci est tout à fait normal pour une première.

         

    Au bout de plusieurs tentatives, ça  commence à rentrer. Les moniteurs décident donc d'apprendre aux enfants deux autres choses fondamentales : apprendre à se relever tout seul (à gauche) [Qu'est-ce que vous croyiez ? Qu'ils faisaient la sieste ?] et savoir prendre le téléski (à droite).

         

    Après l'exercice, la mise en pratique (avec plus ou moins de réussite) !

         

    Quand vraiment certains n'y arrivent pas au bout de 2 ou 3 essais, les moniteurs montent avec l'enfant en le tenant pour leur expliquer (à gauche). La piste étant de niveau "bleu" sur le haut, les groupes de débutants lâchent à mi-parcours. Là aussi, la première fois, ça ne se passe pas toujours de manière idéale, mais dans l'ensemble, pas trop de grosses difficultés.

         

    Il est temps maintenant de descendre toute la piste, de haut en bas, sans arrêt, en utilisant ce qu'on a appris : le chasse-neige pour tourner ou se freiner. Pour le style, on verra plus tard là aussi, mais beaucoup arrivent maintenant à descendre correctement en contrôlant leur direction et leurs freinages. De gros progrès donc ont été réalisés entre le début et la fin de la séance.

         

    Photo de gauche : le chasse-neige. Photo de droite : certains enfants commencent même déjà à remettre les skis parallèles (ils repassent en chasse-neige quand ça va trop vite pour eux.

         

     Là aussi, les skis sont parallèles (photo de gauche). La séance touche à sa fin et il faut regagner le car. L'occasion pour faire un nouvel exercice : remonter en canard (équivalent du pas du patineur, mais avec des skis, pas avec des patins ou des rollers)

         

     

    11 heures : fin de la séance, les enfants rangent les skis dans les soutes du car (par groupes pour les retrouver plus vite demain), et montent à l'intérieur (du car hein, pas des soutes). Cinq minutes plus tard, nous arrivons au chalet. Rangement des chaussures de ski dans le local puis remontée dans les chambres pour se changer et se remettre en tenue de ville.

    Midi : nous descendons pour le repas (pas de photos, je recharge les batteries). Au menu : crudités (carottes râpées et chou rouge), bouchée à la reine maison avec riz et carottes, fruit (banane, pomme ou orange)

    Ensuite, temps calme dans les chambres jusqu'au début de l'activité à 14 h 30 (musée du ski). Vous aurez les informations sur l'activité de l'après-midi dans mon prochain article.


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique