• En ce vendredi 4 avril, nous avons levé les enfants 15 min plus tôt, soit à 7 h 15. La raison est que notre chauffeur, le grand Robert, doit impérativement rester un jour dans la semaine au repos, sans rouler. Nous avons choisi ce vendredi car il n'y a pas de déplacement cet après-midi, c'est l'intervenant qui vient aux hirondelles.

    Donc matinée semblable aux autres mais c'est une navette qui va nous emmener sur les pistes (il a fallu sortir les skis du car de Robert pour pouvoir monter dans la navette. A 9 heures donc, nous sommes sur les pistes. J'avais prévu de skier avec le groupe 1 mais un petit imprévu a modifié mes plans : un enfant malade (parents prévenus) devant être emmené chez le médecin, il a fallu qu'un adulte (Laurence en l'occurence) reste avec lui au chalet et l'emmène chez le docteur. J'ai donc pris son groupe, à savoir le groupe 2 (mais bon, le groupe 1 nous ayant croisés sur les pistes, il y aura quand même quelques photos des enfants de ce groupe).

    Ci-dessous donc, tous les groupes sont montés au télésiège, ça fait donc un beau paquet d'enfants au sommet. Heureusement, ensuite, sur les pistes, ils vont chacun suivre des itinéraires différents. 2° photo : le départ du groupe 2.

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

    A peine parti, un premier exercice (apparemment déjà vu les jours précédents) fort utile pour la suite de la séance : la traversée en dérapage, skis parallèles.

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

    Rencontre avec le groupe 3 sur la piste du pingouin tandis que Pierre (moniteur du groupe 2) fair refaire un exercice de traversée en trace directe, skis parallèles.

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

    Les enfants de chaque groupe, de manière mélangée, descendent alors un petit slalom pour parfaire leur technique des virages, les meilleurs (groupe 2) ayant comme consigne de ne pas rester en chasse-neige entre les portes.

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

    Ensuite, le groupe 2 quitte la piste du pingouin pour se diriger, via celle du Husky, vers un autre télésiège, celui de la Combe.

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

     

    Le groupe 2 avait déjà pris ce téléski la veille, mais avait lâché les perches avant la fin pour ne faire que le bas de la piste. Cette fois, et compte tenu des progrès sensationnels des enfants, ils vont le prendre jusqu'au sommet. Et c'est parti pour la piste du Husky qui, comme vous pouvez le constater, est une piste bleue, assez raide au sommet, comme en atteste la photo de droite.

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

     

    L'occasion de croiser sur cette piste les enfants du groupe 1 (4 photos suivantes) qui devait travailler le sens de l'équilibre puisque, apparemment, la monitrice les faisait descendre en levant un ski :

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

    journée du 4 avril journée du 4 avril

    Puis reprise de la descente pour le groupe 1 (désolé pour les enfants que je n'ai pas pris, mais c'est passé trop vite près de moi, et le temps que mon appareil recharge, j'en ai loupé quelques uns).

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

     

    Le groupe 1 ayant filé, je reviens avec le groupe 2 qui s'attaque maintenant au mur du bas de la piste du husky, lui aussi un peu raide (mais moins qu'au départ). Là encore, ces enfants, qui rappelons-le n'avaient jamais skié avant de venir, ont passé sans trop d'encombres cette pente un peu raide.

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

    Direction la petite cabane des perchmans, pour reprendre une seconde fois ce téléski de la Combe et refaire cette piste du Husky. Sur la photo de droite ci-dessous (prise depuis la perche que je tenais), on voit le mur (voilà pourquoi de nombreux groupes de débutants lâchent la perche avant sur ordre de leur moniteur), et sur la gauche de la photo, le fameux mur que les enfants descendent. Jolie petite pente hein !

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril 

    Ci-dessous, le début de cette piste du husky : l'entrée très jolie dans la forêt. A droite, le mur du départ (là encore, on voit assez bien la pente, mais aussi les progrès réels des enfants qui passent sans trop d'encombres)

     

     

    journée du 4 avril  journée du 4 avril

     

    Enfin, pour terminer, un petit border-cross (quelques bosses légères, mais on peut passer à côté, et quelques virages relevés, pour faire comme les champions des JO).

     

    journée du 4 avril

    Quand on pense que ce n'est que la 5° séance de ski pour ces enfants !!!

    Pour info, j'ai vu aussi les groupes 3 et 4 prendre le téléski de la Combe, mais en s'arrêtant avant la partie raide. Eux aussi ont fait la partie plus facile de cette piste bleue.

    Fin de cette matinée très riche au niveau de la pratique du ski.  


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique